CONTACT

Comment se remettre d’un divorce ?

Publié le 17 septembre 2016 dans Sexologie

Le divorce semble a priori être un échec et la meilleure chose est d’arrêter au mieux la partie. Évidemment, la souffrance est naturelle et vous avez le droit d’être triste ou en colère. Si les étapes qui suivent sont respectées, tout redeviendra possible pour une nouvelle vie.

divorce image rose - texte

Dans le cas d’une séparation « non désirée », cinq stades sont observés : l’incompréhension, la résistance en pénalisant le responsable, en faisant en sorte que tout ne se déroule pas comme il le souhaite, la dépression, la résignation, l’intégration : la page est tournée.

Pour dépasser le plus légèrement possible ces étapes, il convient de prendre quelques précautions indispensables : préservez au mieux les enfants et ne les confondez pas avec des missiles nucléaires dans la guerre froide de votre divorce, restez attentif aux proches qui peuvent être des soutiens de premier choix et recentrez-vous sur vos désirs enfouis à travers des activités extérieures.

Cependant l’urgence est de faire le deuil de la relation :

– Nettoyez la douleur en vous permettant d’exploser en solo comme un volcan, en vous confrontant aux images les plus difficiles, puis passez à une autre activité autant de fois que nécessaire.

– Coupez tout contact émotionnel avec votre ex et conservez juste les contacts de «procédure».

– Prenez un temps des antidépresseurs, surtout « dopaminergiques », si nécessaire, afin de compenser le neurotransmetteur qui manque le plus à votre cerveau.

– Restez ensuite ouvert aux rencontres opportunes car même si vous jurez que personne ne vous y reprendra, un amour peut en cacher un autre.

Enfin, pour souffrir le moins possible, souscrivez au « divorce de raison » :

Divorcez par consentement mutuel car même devant les pires ignominies, 90% des divorces sont prononcés aux torts partagés. Cherchez des accords de bon sens sinon vous ferez partie des 50% de couple séparés qui retournent au tribunal quelques années après la séparation.       «Vous avez vécu côte à côte, vous vous êtes retrouvés dos à dos, et vous voilà à nouveau face à face». Ce qui représente dans la plupart des cas autant de stress, de temps et de frais en pure perte… Dans ce cas, vous constaterez bien vite qu’avant de vous marier, vous auriez dû demander le devis du divorce.

CATÉGORIES

LIENS

Pub RMC