CONTACT

Quelle importance faut-il accorder à nos rêves ?

Publié le 29 octobre 2016 dans Sexologie

Deux types de « rêves » en amour sont intéressants :

Les rêves érotiques ou romantiques qui surviennent pendant les phases de sommeil paradoxal ou bien, ce qu’on peut dénommer « rêve » de manière métaphorique et qui est en fait une illusion, une projection ou un fantasme qui apparaissent à l’état de veille.

Le premier type de rêve qui se déroule durant le sommeil, fortement commenté par la psychanalyse, reflète l’émergence non censurée d’un inconscient empli d’un certain désir. Loin des pressions morales, il nous montre finalement une face cachée de nous-même et donne une forme de direction vers laquelle nos pulsions ont envie de se décharger. Son importance revêt donc un aspect simplement indicatif.

Pour l’autre forme plus consciente de nos rêves d’amour éveillés, nous devrions tous leur accorder un intérêt plus conscient ou plus grand.

D’une part, j’observe, dans ma pratique au sein de la clinique psychiatrique, que tous les êtres humains qui cessent de « rêver »… dépriment ou entrent en profonde dépression. Nous sous-estimons l’importance du « rêve » et des projections vers l’avenir en matière de santé psychologique. Ceci est d’autant plus vrai pour l’amour. En fait, nous ne tombons pas amoureux d’un être dans sa réalité, mais toujours d’un rêve, c’est-à-dire de l’idée que nous nous faisons de l’autre. D’où la cruelle désillusion que beaucoup rencontrent dans les constats du quotidien.

L’humain est un grand rêveur devant l’éternel amour !

  • 1ère phase : coup de foudre, 100% rêve,
  • 2ème phase : état amoureux, 50% rêve, 50% réalité,
  • 3ème phase : diminution, 80% réalité, 20%rêve,
  • 4ème phase : mort clinique, 20% hostilité, 80% réalité,
  • 5ème phase : rupture, 80% hostilité, 20% réalité…

 

dream catcher nature 4

Moralité :

l’amour disparaît quand s’envole le rêve à deux…

À bon entendeur salut, et faites de beaux rêves !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CATÉGORIES

LIENS

Pub RMC